Tout puis plus rien. L'amour a cela de piquant qu'il donne autant qu'il reprend. Pour garder traces des hommes de ma vie, je consigne ces amours. Pour vaincre le temps qui efface les concours, pour me rappeler que ces histoires ont bien existé. Pour le meilleur ou la douleur., ils sont passés dans ma vie et ont construit un peu de ce que je suis aujourd'hui.

 

Dans une boite en carton, depuis 20 ans je garde les reliques de mon premier amour, pur et absolu comme on ne sait pas sur le moment que ça ne se reproduira pas. Dans une vie commune j'ai collé mes espoirs sur les papiers peints d'un appartement et vu le quotidien tué les 1001 nuits.

Mes histoires sont le miroirs de mes projets, de ma féminité et de ma non maternité.
Mes histoires me nourrissent et me tuent tour à tour.
Montagnes russes dans mes entrailles, je finirai par faire le tour de moi même d'aimer.